Pic de la Calabasse et château de Mirabat – automne en Couserans

L’automne est une magnifique saison pour la randonnée en moyenne montagne, c’est une explosion de couleurs, depuis les sous-bois dorés jusqu’aux sommets soupoudrés.

L’année dernière à la même période nous avions gravi dans le Comminges voisin, le Cagire et le Mont Né. Cette fois c’est au pic de la Calabasse que nous nous sommes rendus, en Ariège, dans le Couserans.

Nous sommes partis du hameau de Rouech pour un parcours en crête de toute beauté. A cause d’un fort effet de foehn, le ciel est resté chargé et les températures très douces pour la saison.

Poursuivre la lecture

Ascension du Mont Valier et bivouac à l’étang Rond

Le weekend dernier nous nous sommes retrouvés à 5 copains pour la désormais traditionnelle rando de la rentrée, initialement prévue dans les Hautes Pyrénées pour réaliser l’ascension du Vignemale. Les mauvaises conditions météo annoncées nous ont finalement décidés à nous rendre dans le Couserans, en Ariège, pour gravir le Mont Valier après un bivouac à l’étang Rond.

Fidèles à nos habitudes nous sommes partis ultra chargés, avec de quoi tenir au moins une semaine en haute montagne.

Poursuivre la lecture

Randonnée aux étangs de Fontargente – Ariège

Les randos en famille c’est bien ! Alors après les étangs de Roumazet et de la Soucarrane, nous avons repris le chemin de la montagne, un peu plus à l’est, dans le massif de l’Aston.

Arrivés le soir au Pla de las Peyres, au dessus de l’étang de Laparan, nous avons installé notre bivouac près du ruisseau dans un cadre bucolique. C’est un endroit très prisé, notamment par les pêcheurs, mais nous avons tout de même réussi à trouver un petit coin tranquille.

Et quel plaisir une fois la nuit tombée d’admirer la voûte céleste loin de toute pollution lumineuse, mis-à-part celle de la lune, bien ronde cette nuit-là !

Poursuivre la lecture

Etangs de Roumazet et de la Soucarrane en famille – vallée de Soulcem, Ariège

La grosse chaleur annoncée pour le weekend nous a incités à aller prendre le frais en montagne et plus précisément en Ariège, dans la jolie vallée de Soulcem.

C’était ma seconde visite dans le coin, après l’ascension du Pic sud de Canalbonne en septembre dernier, et cette fois nous étions en famille, Delphine le petitou et moi.

Nous avons planté la tente sur les pelouses surplombant l’étang de Soulcem en pensant profiter du spectacle offert par la voûte céleste en cette nuit des étoiles filantes, mais la brume en a voulu autrement 🙂

Poursuivre la lecture

Randonnée dans les gorges de la Carança

Une fois n’est pas coutume, c’est encore dans les Pyrénées Orientales que la météo était annoncée la plus clémente pour cet avant-dernier weekend du mois d’avril. Nous décidons donc d’aller passer le nuit au refuge du Ras de Carança, en vue de rejoindre le lendemain, l’estany de Carança à 2264 mètres d’altitude.

Mais avant d’atteindre le refuge, il faut remonter la longue vallée de la Carança qui débute par les célèbres gorges éponymes, aux portes du petit village de Thuès-Entre-Valls, et qui possèdent des passages vertigineux taillés dans la roche et surplombant d’une centaine de mètres le torrent en contrebas.

Poursuivre la lecture

Randonnée au Pic de Cagire – Haute-Garonne

Malgré une altitude modeste (1912 mètres), le Pic de Cagire est assurément l’un des plus beaux belvédères sur la partie centrale des Pyrénées et sur la plaine de la Garonne.

Nous avons découvert ce sommet ainsi que le Mont Né (dont je vous raconterai la rando dans un autre article) le weekend dernier, profitant des couleurs magnifiques qu’offre l’automne. Poursuivre la lecture

Saint-Barthélémy et Soularac depuis la carrière de talc de Trimouns

Le pic de Saint-Barthélémy, du haut de ses 2348 mètres offre, grâce à une position excentrée, une vue particulièrement étendue sur la chaîne des Pyrénées. De nombreux itinéraires permettent de l’atteindre : depuis le village d’Appy, depuis la station des Monts-d’Olmes, ou comme ici depuis la carrière de talc de Trimous. Cette option est intéressante car elle permet de passer au pic de Soularac, son voisin, point culminant du massif de Tabe avec 2368 mètres.

Poursuivre la lecture

Aneto – 3404 m – on a marché sur le toit des Pyrénées

Voilà longtemps que je souhaitais faire cette rando mythique, gravir l’Aneto. Nous avons profité d’un créneau météo parfait, ce dernier weekend d’août pour fouler le toit des Pyrénées.

C’est peu avant midi que nous arrivons au Llanos del Hospital. Après un petit repas nous prenons une navette jusqu’à la Bertusa, le point de départ de la rando.

La première étape consiste à monter au refuge de la Rencluse (2140 mètres), en une petite heure. C’est un grand refuge de 110 places dans lequel la majorité des prétendants à l’Aneto passe la nuit.

Nous avions choisi une autre option, celle de bivouaquer au Portillon Supérieur, point de passage vers le glacier de l’Aneto – du moins ce qu’il en reste en cette fin d’été.

Point d’herbe grasse ou de torrent bucolique à 2900 mètres, mais un chaos de blocs de granit râpeux dans lequel, en cherchant bien, on trouve de petites terrasses que l’on croirait spécialement agencées pour recevoir un randonneur et son sac de couchage.

Un endroit idéal pour dormir près des étoiles.

Poursuivre la lecture