Saint-Barthélémy et Soularac depuis la carrière de talc de Trimouns

Le pic de Saint-Barthélémy, du haut de ses 2348 mètres offre, grâce à une position excentrée, une vue particulièrement étendue sur la chaîne des Pyrénées. De nombreux itinéraires permettent de l’atteindre : depuis le village d’Appy, depuis la station des Monts-d’Olmes, ou comme ici depuis la carrière de talc de Trimous. Cette option est intéressante car elle permet de passer au pic de Soularac, son voisin, point culminant du massif de Tabe avec 2368 mètres.

Poursuivre la lecture

Aneto – 3404 m – on a marché sur le toit des Pyrénées

Voilà longtemps que je souhaitais faire cette rando mythique, gravir l’Aneto. Nous avons profité d’un créneau météo parfait, ce dernier weekend d’août pour fouler le toit des Pyrénées.

C’est peu avant midi que nous arrivons au Llanos del Hospital. Après un petit repas nous prenons une navette jusqu’à la Bertusa, le point de départ de la rando.

La première étape consiste à monter au refuge de la Rencluse (2140 mètres), en une petite heure. C’est un grand refuge de 110 places dans lequel la majorité des prétendants à l’Aneto passe la nuit.

Nous avions choisi une autre option, celle de bivouaquer au Portillon Supérieur, point de passage vers le glacier de l’Aneto – du moins ce qu’il en reste en cette fin d’été.

Point d’herbe grasse ou de torrent bucolique à 2900 mètres, mais un chaos de blocs de granit râpeux dans lequel, en cherchant bien, on trouve de petites terrasses que l’on croirait spécialement agencées pour recevoir un randonneur et son sac de couchage.

Un endroit idéal pour dormir près des étoiles.

Poursuivre la lecture