Retour au Pic de l’Aspre

Comme prévu, nous étions de retour, 15 jours après au parking de Pradières, départ de la rando pour le Pic de l’Apsre, ce coup-ci avec de nouveaux plans !

Un petit resto à Vicdessos et nous avons installé le bivouac non loin du parking afin de partir léger le lendemain. Après un réveil un peu brutal à 3h00 et un bon petit déj’, nous avons attaqué à 4h00.

Pic de l'Aspre

Poursuivre la lecture

Un but au Pic de l’Aspre

Samedi 7 août, direction la vallée de l’Artiès en Ariège pour gravir le Pic de l’Aspre par les crêtes en compagnie de Christophe et Laurent.

Arrivés au parking de la centrale de Pradières en fin d’après-midi, nous décidons de faire une portion de rando avant d’installer le bivouac.

Nous entamons donc la marche en suivant la direction de Goulier et nous trouvons finalement un endroit pas trop mal à la sortie du bois, à la jonction avec le GR10. Après une bonne grillade, nous nous installons pour la nuit dans les pentes herbeuses surplombant le chemin. Nous avons droit à un ciel magnifique, constellé d’étoiles.

Pic de l'Aspre

Poursuivre la lecture

A la découverte de l’étang d’Izourt (Ariège)

Et une p’tite rando de plus à notre actif !

Dimanche, 3h00, je suis réveillé par les hurlements des réveils… oui j’en ai 3, sait-on jamais. Ce n’est pas une heure pour aller travailler mais, quel bonheur, pour aller arpenter les sentiers sauvages, qui plus est pour un nouvel itinéraire. Il n’en faut pas plus pour me sortir des draps avec enthousiasme, avaler un bol de Choco pops… Mmmmm et passer prendre Djam. Le rendez vous était fixé ce matin là à 4h00 pétantes, j’y serai. Pourquoi un horaire si matinal ? Pour deux raisons, on avait prévu de marcher très longtemps et puis on est un peu tarés !

Nous voilà partis pour la centrale de Pradières, proche d’Auzat, point de départ du chemin qui devait nous mener tout d’abord à l’étang d’Izourt puis à l’étang Fourcat.

Nous arrivons sur les lieux à 5h30 sous une pluie battante et un bel orage, la guigne. Le temps de nous préparer il était 6h. Nous avons finalement attendus à l’abri jusqu’à 6h30 que le temps devienne plus clément… ce qui par chance se produisit.

Départ donc avec le lever du jour et de la motivation à revendre.

Couloir d'avalanche

Poursuivre la lecture