L’ascension du Puig Carlit depuis Porté Puymorens

Nous connaissions déjà le Carlit, sommet imposant, veillant sur le bassin et les lacs du même nom. Nous l’avions gravi depuis le lac des Bouillouses empruntant un itinéraire de toute beauté serpentant dans un paysage constellé de lacs. Cette fois, nous décidâmes de rejoindre son sommet depuis l’étang de Font Vive en empruntant l’itinéraire de l’étang de Lanoux.

Nous quittions donc Limoux et la chaleur étouffante de ce premier weekend de septembre samedi après midi en direction de Porté Puymorens, nous allions bivouaquer, après une heure de marche, dans une petite clairière au dessus de l’étang de Font Vive.

Etang

La clairière fort agréable dans laquelle nous nous sommes installés pour une courte nuit…

Bivouac

Bivouac

Réveil à 3h dimanche pour partir 1h plus tard par un sentier surplombant la vallée boisée que nous avions à main gauche. A 6h30, après quelques hésitations concernant l’itinéraire nous étions face à l’imposante masse sombre du Carlit. Nous avons attendu le lever du soleil afin de retrouver le sentier dans l’immense pierrier.

A 8h30 nous étions au sommet, seuls, avec un temps superbe pour parfaire cette atmosphère magique.

Sommet

Sommet

Panorama

Panorama

Porté Puymorens, le point de départ de la rando.

Panorama

La photo rituelle.

Djam

Beno

En redescendant, dans le pierrier.

Djam dans la descente du pierrier

Le pierrier

Le pierrier

Depuis l’étang de Lanoux, pour la descente, nous avons emprunté, sur les conseils d’un randonneur, le GR10, surplombant la vallée du côté opposé au sentier que nous avions pris à la monté.

Le Carlit depuis ce même sentier.

Le Carlit

La vallée

Quelques photos prises depuis la rive du petit étang au départ de la rando.

Etang

Etang

Etang

Etang

Etang

Etang

Ainsi s’achevait cette superbe randonnée dont le souvenir demeurera dans nos mémoires pour longtemps…