Face nord du Vignemale

Et un p’tit weekend de trois jours ! Il y a des fois où la religion ça a quand même du bon !

Cela faisait un moment que l’on y pensait, qu’on en avait envie, mais ça fait quand même une sacrée trotte depuis chez nous les Pyrénées centrales. Tant pis, malgré une météo incertaine, nous décidons de partir pour Cauterets, tenter l’ascension du Vignemale par l’arrête Petit-Grand Vignemale.

Après un bivouac non loin du parking du Pont d’Espagne, nous avons attaqué la rando vers 5h00, soulagés car la pluie est tombée quasiment toute la nuit.

Face nord du Vignemale

Nous avons fait une pause au lac de Gaube encore endormi et avons assisté plus haut au lever du jour sur le Vignemale.

Face nord du Vignemale Face nord du Vignemale Face nord du Vignemale

Nous sommes arrivés au refuge des Oulettes aux alentours de 9h00, la neige portait encore bien. Nous avons fait une bonne pause avant de repartir en direction de la Hourquette d’Ossoue que nous avons finalement atteinte vers 12h30.

Face nord du Vignemale Face nord du Vignemale Face nord du Vignemale

Face nord du Vignemale Face nord du Vignemale

Nous avons préféré redescendre devant l’ampleur de ce qui nous restait à parcourir pour arriver au sommet, d’autant plus que la neige portait de moins en moins.

Face nord du Vignemale

C’est avec regret que nous avons entrepris la descente sur les coups de 13h00, et qu’elle descente! 5 heures de brassage dans une neige pourrie jusqu’à la voiture.

Face nord du Vignemale Face nord du Vignemale Face nord du Vignemale

Les séracs du Petit Vignemale.

DSC_0053

Face nord du Vignemale Face nord du Vignemale

Le couloir de Gaube.

Face nord du Vignemale Face nord du Vignemale Face nord du Vignemale Face nord du Vignemale

De retour au lac de Gaube, rencontre avec des isards très peu farouches, nous en croiserons sans les troubler une douzaine durant la descente !

Face nord du Vignemale Face nord du Vignemale

C’est finalement à 18h00 que avons retrouvé la voiture, sacrément pelés, mais heureux de cette journée et de la beauté de ce coin. Nous reviendrons !