Gavarnie – La Tour du Marboré

Après un départ de Toulouse un peu tardif samedi 5 novembre, nous arrivions finalement au col des tentes, point de départ de la rando à 18h30, avec la nuit.

Lever de soleil sur le Vignemale

Le thermomètre de la voiture indiquait déjà -4°, la nuit n’allait pas être chaude !

Nous voilà donc partis, lourdement chargés en quête d’un endroit abrité où bivouaquer. Nous installerons finalement la tente après 1 heure de marche peu avant les lacets du col des Sarradets.

Après un départ à 6h, nous assistons au lever du soleil sur le massif du Vignemale.

Lever de soleil sur le Vignemale

Lever de soleil sur le Vignemale

Djam dans la traversée du ruisseau glacé.

Djam dans la traversée du ruisseau glacé

Djam dans la traversée du ruisseau glacé

Le Vignemale embrasé.

Lever de soleil sur le Vignemale

Le parking, déjà loin…

Le parking, déjà loin

Après avoir franchi la brèche et longé les contreforts du casque, la Tour du Marboré se dévoilait…

La Tour du Marboré

… et avec elle un couloir impressionnant.

La Tour du Marboré

Vues sur le massif d’Ordesa.

Le massif d'Ordesa

Le massif d'Ordesa

La Tour, depuis une avancée dominant le Cirque. L’accès au sommet n’a pas été des plus simples, le couloir final était en glace et exposé au vent. Dans le doute, nous sommes redescendus par ce même couloir avec quelques frayeurs, ne sachant pas si il existait un autre accès.

La Tour

A droite, le 1er couloir, le second n’étant pas visible.

La Tour

Le refuge des Sarradets depuis l’avancée.

Le refuge des Sarradets

Vues sur la vallée versant français.

Vue sur la vallée

Vue sur la vallée

Avant d’attaquer la descente du couloir du bas.

Djam dans le couloir

Un dernier regard en haut…

Regard vers le haut

… et c’est parti pour la descente !

Descente

Descente

Descente

Le 1er couloir depuis le bas.

Le couloir

Paysage

Le Casque.

Le Casque

Retour à la Brèche.

La Brèche

Djam fermement accroché à la main courante fixée sur la paroi du Casque.

La main courante

La Brèche

Paysage

Aux abords du refuge des Sarradets, après la grosse chaleur (exceptionnelle) de la face sud, retour au froid.

La Brèche

Le Taillion et le Gabiétou depuis la longue route du retour au col des Tentes.

Le Taillion et le Gabiétou

Dernières lueurs sur le Marboré.

Le Marboré

Le Marboré

Après un long et éprouvant retour nous arrivions au col des Tentes… avec la nuit. Nous garderons de cette rando, encore une fois un souvenir impérissable.