Un but à la Dent

Il est 4h30 quand je retrouve JeanFi à Carcassonne. 2 heures de route plus tard et quelques errements dans la forêt avant de trouver le bon chemin, nous voila au pied de l’arête est de la Dent d’Orlu.

Il est 9h00, des lambeaux de brume vont et viennent encore lécher le granit.

Nous sommes trempes, complètement trempes, tout comme les rhodos et la voie. Merde.

Après réflexion, nous décidons que ce sera pour une prochaine fois.

Dent d'Orlu - tentative de l'arête est

Poursuivre la lecture

Un long weekend dans les gorges du Verdon

Jeudi matin, il est tôt quand le réveil sonne, courte nuit d’autant que le sommeil a été difficile à trouver. Le rendez-vous est prévu chez JeanFi à 7h00 où nous retrouvons aussi Lionel.

Après une grosse session empilage et tassage de ZX, nous voilà partis pour La Palud. Nous arriverons sur place aux alentours de midi. Sur les conseils de Lio, nous installons notre camp de base chez Jean Paul, le camping des grimpeurs, un excellent choix !

Aussitôt installés et une bière avalée, nous filons à la découverte des gorges, en repérage pour le weekend.

Les gorges du Verdon

Poursuivre la lecture

Week end dans les Calanques

Pour notre troisième visite dans les Calanques, nous avons choisi celle d’En Vau pour gravir le « Doigt de Dieu ». Nous avons donc débarqué, samedi midi au parking de la Gardiole.

Après 45 min de descente nous arrivons à la plage, un endroit superbe et très calme. Comme indiqué dans le topo, nous traversons au mieux sur la gauche afin d’atteindre le départ de la voie.

Vieux piton rouillé

Poursuivre la lecture

Grande voie à Calamès (Bédeilhac) – Prélude D-/5b+ max. 260m

Dimanche 2 février, il pleut sur toute l’Aude. L’Ariège est épargnée, du coup direction Bédeilhac en compagnie de Djam, pour qui c’était la première grande voie, et ce sera Prélude et ses 7 longueurs avec vue imprenable sur les sommets enneigés de l’Ariège. Parfait pour décompresser de la sévère séance de pan de la veille !

Prélude

Poursuivre la lecture

Week end grimpe en Roussillon à Vingrau

La météo sur les Pyrénées étant toujours aussi aléatoire, nous repartons tâter du calcaire sous des latitudes meilleures, cette fois-ci du côté de Vingrau.

Ce n’est pas la première fois que nous grimpons ici, mais ce qui frappe assurément à chaque visite c’est l’étendue des falaises qui bordent la vallée où sont nichés les villages de Tautavel et Vingrau. L’œil du grimpeur ne peut pas ne pas scintiller, les doigts démangent, il est temps de poser la voiture et d’aller toucher ce caillou !

Nous retrouvons Laurent descendu de Toulouse samedi à 15h30 ; nous pensions nous lancer dans « Le petit Dru », une grande voie au secteur éponyme, mais la forte tramontane nous a contraint à changer nos « plans ». Direction donc les gorges du Gouleyrous à deux pas pour quelques couennes très belles malgré la foule et le bruit.

Le secteur Petit Dru

Poursuivre la lecture