Dans la brume du Donezan

Dimanche 22 mai 2005, départ à 8h00 de Limoux en direction… du Donezan et plus précisément des étangs de Rabassole que nous n’avions pas trouvés précédemment avec Touenne, une nouvelle recrue !

La journée s’annonce belle malgré des prévisions météo pessimistes, qui seront finalement bien vite vérifiées… un épais brouillard nous accompagnera une bonne partie de la journée et nous finirons la rando sous une pluie battante! Mais tout cela fait partie des aléas.

Nous sommes donc partis de la plaine d’Artigues en direction du refuge du Fournet. De là nous avons emprunté une route forestière gauche de ce dernier qui nous a conduit à une petite plaine d’où aucun chemin digne de ce nom ne s’échappait… Nous décidâmes de continuer tout droit en suivant le torrent grossi par la fonte des neiges pour finalement décider de rebrousser chemin au bout d’une heure n’étant visiblement pas engagés sur le bon chemin.

Retour donc au refuge du Fournet où empruntâmes cette fois le chemin s’enfonçant dans la vallée.

Après une bonne heure de marche nous atteignîmes un embranchement où était indiqué, à 1km de là, la Restanque, nous jugeâmes bon de suivre cet itinéraire qui nous mena tout d’abord à une petite plaine fort agréable puis finalement à un petit étang que nous prîmes pour un des Rabassoles…

Eclaircie

Poursuivre la lecture

Aventure en Donezan, l’autre face du Roc Blanc (partie II)

Samedi soir 23h00, après un petit tennis, nous décidons sur un coup de tête, Djam et moi-même d’aller passer la nuit dans la forêt du Laurenti, en espérant pouvoir poser la tente à la plaine d’Artigues que nous pensions devoir rejoindre à pied à cause de la neige encore bien présente la fois précédente.

Partis finalement de Limoux à 1h30 le temps de tout préparer, nous arrivons sur les lieux à 3h30, une chance inouïe pour nous, la route est dégagée jusqu’à la plaine d’Artigues.

Nous voilà donc en plein milieu de la nuit, au cœur de la forêt en train d’installer tant bien que mal notre bivouac.

Bivouac de nuit

Poursuivre la lecture

Vignemale, ascension de la Pique Longue, le toit des Pyrénées françaises.

Cette fois-ci je pars en solo avec pour destination Gavarnie et le massif du Vignemale, sur un coup de tête en profitant de ce long weekend de l’ascension.

Départ donc vendredi en début d’après-midi car une longue route m’attend (3h30) et afin de louer une paire de crampons à Argelès-Gazost où un magasin m’a été recommandé.

Argelès se trouve à environ 1h de Gavarnie, le paysage est déjà superbe et l’on commence enfin à entrevoir les premiers « 3000 » !

Panorama

Poursuivre la lecture

Aventure en Donezan, l’autre face du Roc Blanc (Ariège)

Un nouveau chapitre relatant nos aventures pédestres.

Dimanche 1er Mai, la fête du travail (c’est bien que ça tombe un dimanche tiens !) et pourquoi pas la fête de la rando ? D’autant plus que le beau temps à l’air d’avoir finalement réussi à prendre le pas sur la rigueur de l’hiver; il est donc 5h00 quand mon réveil sonne ce matin… aujourd’hui c’est rando tranquilou.

Le topo prévu pour ce 1er jour de Mai vise les étangs de Rabassole, depuis le refuge forestier du Laurenti (pas de rapport avec le titre ? L’explication plus loin…) un nouvel itinéraire pour nous.

Le rendez-vous était donc fixé à 6h00 chez Momal et Djam; la voiture chargée, nous voilà donc partis sur fond de reggae (fantastique pour se mettre en condition) à la rencontre du Donezan.

Nos interrogations sur l’enneigement furent vite levées lorsqu’au 3/4 du chemin forestier conduisant au refuge nous fûmes contraints de capituler devant une congère barrant la route… la guigne.

Il est 7h30, la rando commencerait donc ici dans une douceur fort appréciable.

Djam escalade

Poursuivre la lecture

A la découverte de l’étang d’Izourt (Ariège)

Et une p’tite rando de plus à notre actif !

Dimanche, 3h00, je suis réveillé par les hurlements des réveils… oui j’en ai 3, sait-on jamais. Ce n’est pas une heure pour aller travailler mais, quel bonheur, pour aller arpenter les sentiers sauvages, qui plus est pour un nouvel itinéraire. Il n’en faut pas plus pour me sortir des draps avec enthousiasme, avaler un bol de Choco pops… Mmmmm et passer prendre Djam. Le rendez vous était fixé ce matin là à 4h00 pétantes, j’y serai. Pourquoi un horaire si matinal ? Pour deux raisons, on avait prévu de marcher très longtemps et puis on est un peu tarés !

Nous voilà partis pour la centrale de Pradières, proche d’Auzat, point de départ du chemin qui devait nous mener tout d’abord à l’étang d’Izourt puis à l’étang Fourcat.

Nous arrivons sur les lieux à 5h30 sous une pluie battante et un bel orage, la guigne. Le temps de nous préparer il était 6h. Nous avons finalement attendus à l’abri jusqu’à 6h30 que le temps devienne plus clément… ce qui par chance se produisit.

Départ donc avec le lever du jour et de la motivation à revendre.

Couloir d'avalanche

Poursuivre la lecture

Rando sur les hauteurs de Mijanes (Ariège)

Voici mon premier compte rendu de rando sur le blog, et ça ne sera certainement pas le dernier parce que la rando c’est devenu vital 🙂

J’ai pour habitude, depuis maintenant plus de 6 mois, avec deux amis, Momal et son frère Djam, d’arpenter les sentiers Pyrénéens à la découverte des lacs (Pyrénées Orientales et Ariège) tous les weekend quasiment. Nous avons la chance de vivre tout près de ces fabuleux trésors de la nature, où la sérénité trouve ici tout son sens.

Je possédais, comme trace de toutes ces aventures une importante quantité de photos, dont certaines revêtaient énormément d’importance… Malheureusement, suite à une erreur de manipulation sur mon ordinateur et parce que je n’avais pas estimé utile de sauvegarder tout cela sur CD-ROM, j’ai absolument tout perdu 🙁

Tout n’est quand même pas perdu étant donné que Momal et son frère possèdent eux aussi un bon nombre de photos de nos sorties, que je ne manquerai pas de poster sur mon site.

Bon assez parlé, voici donc les photos de la rando; nous nous sommes rabattus à Mijanès, petite station de l’Ariège, faute de n’avoir pu accéder à l’étang du Laurenti, le chemin d’accès étant barré par la chute de nombreux sapins.

Avalanche

Poursuivre la lecture