Randonnée au Pic de Cagire – Haute-Garonne

Malgré une altitude modeste (1912 mètres), le Pic de Cagire est assurément l’un des plus beaux belvédères sur la partie centrale des Pyrénées et sur la plaine de la Garonne.

Nous avons découvert ce sommet ainsi que le Mont Né (dont je vous raconterai la rando dans un autre article) le weekend dernier, profitant des couleurs magnifiques qu’offre l’automne.

Situé dans le Comminges, un peu à l’écart de la chaîne, le Pic de Cagire est accessible par le nord, depuis la cabane de Juzet d’Izau ou bien par le sud, depuis le col de Menté. C’est la 2de option que nous avons choisie car la vue est dégagée tout au long de l’ascension, et notamment sur le massif de la Maladeta, qui semble à portée de main.

Randonnée au Cagire - Comminges - Haute-Garonne

Au dessus du col de Menté

Peu de temps après avoir quitté le col, la pente se fait assez raide et l’on rejoint rapidement la cabane de l’Escalette d’où la vue se dégage au sud sur les Pyrénées.

Randonnée au Cagire - Comminges - Haute-Garonne

Premières vues sur le massif de la Maladeta

L’itinéraire est vraiment évident et le marquage très présent. Impossible de se perdre !

C’est bien par là !

Randonnée au Cagire - Comminges - Haute-Garonne

On aperçoit au second plan la cabane de l’Escalette

Randonnée au Cagire - Comminges - Haute-Garonne

Le sommet de Pique Poque et le Cagire dans la continuité

Une fois atteint le col sous le pic de l’Escalette, le chemin continue vers le Nord-Ouest en direction du sommet des Parets.

Randonnée au Cagire - Comminges - Haute-Garonne

Le plafond est bas

Randonnée au Cagire - Comminges - Haute-Garonne

Le massif de la Maladeta…

Randonnée au Cagire - Comminges - Haute-Garonne

… Et la plaine de la Garonne

Ensuite le sentier redescend jusqu’au col du Pas de l’Âne. C’est ici que l’on rencontre quelques passages un peu délicats où il faudra faire particulièrement attention par temps humide.

Randonnée au Cagire - Comminges - Haute-Garonne

La cabane d’Arguenos depuis le col du Pas de l’Âne

Après le col, deux possibilités s’offrent à vous :soit poursuivre au plus près de la crête et ainsi passer par le sommet de Pique Poque, soir rester à gauche et passer sous le sommet.

Randonnée au Cagire - Comminges - Haute-Garonne

Le sommet est en vue

Randonnée au Cagire - Comminges - Haute-Garonne

L’Aneto, majestueux dans son écrin de glace

Randonnée au Cagire - Comminges - Haute-Garonne

Aneto bis

Randonnée au Cagire - Comminges - Haute-Garonne

Bientôt au sommet !

Randonnée au Cagire - Comminges - Haute-Garonne

La plaine, à perte de vue

Randonnée au Cagire - Comminges - Haute-Garonne

Voie royale

Randonnée au Cagire - Comminges - Haute-Garonne

En regardant derrière, le sommet de Pique Poque

Randonnée au Cagire - Comminges - Haute-Garonne

Randonnée au Cagire - Comminges - Haute-Garonne

La croix au sommet du Cagire

Randonnée au Cagire - Comminges - Haute-Garonne

Après un long moment de contemplation il est temps de repartir. Afin de varier, il est possible, au col du pas de l’Âne de prendre le sentier plein Est en direction du refuge de Larreix.

Randonnée au Cagire - Comminges - Haute-Garonne

Au col du pas de l’Âne

Une fois au refuge, il suffit de suivre la piste forestière (attention, ne pas prendre le sentier qui s’élève à l’Est vers le col d’Aillos). Après environ 1,5 km, prendre la bifurcation à droite (panneau « Le Mourtis« ). 15 minutes plus tard le col de Menté est en vue.

Après cette belle découverte, nous avions prévu d’aller passer la nuit au port de Balès en vue de faire l’ascension le lendemain du Mont Né, un autre belvédère de choix.

Sur la route nous sommes passés par le charmant village de Mauléon-Barousse qui abrite une belle curiosité, le gouffre de la Saoule, accessible en quelques minutes de marche.

Randonnée au Cagire - Comminges - Haute-Garonne

Une arche naturelle

Randonnée au Cagire - Comminges - Haute-Garonne

Une belle cascade

Randonnée au Cagire - Comminges - Haute-Garonne

Mauléon-Barousse

Randonnée au Cagire - Comminges - Haute-Garonne

Bivouac d’automne

Nous avons finalement trouvé un bel emplacement de bivouac peu avant le port de Balès et avons été « bercés » par le brame de quelques cerfs zélés une bonne partie de la nuit 🙂

L’accès au col de Menté, départ de la rando :