Qui u tempu si é fermatu – une aventure Corse sur le GR20 – part. 1

« Ici le temps s’est arrêté ». Voilà qui résume parfaitement ces 3 jours passés en Corse à la découverte du GR20.

C’est à l’initiative de Corsica Ferries, en partenariat avec la CCI de Haute Corse, que j’ai eu la chance, en compagnie de 5 autres blogueurs et blogueuses, de notre super organisateur Emmanuel et de François l’accompagnateur passionné et passionnant (épaulé par Pascal l’aspirant) de fouler ce sentier mythique qui traverse l’île de beauté du nord au sud et offre des paysages spectaculaires.

Ainsi nous avons embarqué sur le célèbre ferry jaune et bleu – le Mega Express 5 – à Toulon pour une traversée qui devait nous mener à Bastia. Nous avons eu la chance d’assister aux manœuvres de sortie du port depuis le poste de commandes en compagnie du capitaine et du pilote.

La découverte du GR20 en Corse

Au départ de Toulon

La découverte du GR20 en Corse

Le Mega Express 5

La découverte du GR20 en Corse

Après un bon repas, une bonne Myrte… Ou plusieurs, c’est selon 🙂

De Bastia nous avons gagné Calasima, le plus haut village de l’île (1100 mètres), point de départ de la rando. Il s’agissait dans un premier temps de rejoindre le GR20 pour ensuite filer vers le refuge Ciottulu di i Mori (le plus haut de Corse à 1991 mètres, si, si !) où nous allions passer notre 1ère nuit.

La découverte du GR20 en Corse

En route, sous un soleil de plomb et une chaleur écrasante !

La découverte du GR20 en Corse

Le col est en vue

La découverte du GR20 en Corse

Après quelques heures de marche nous voilà sur le GR20 !

La découverte du GR20 en Corse

Le sentier commence à s’élever

La découverte du GR20 en Corse

Un pin laricio qui a vu passer bien des randonneurs

La découverte du GR20 en Corse

La vue se dégage sur une partie de la vallée du Niolu avec à gauche les 5 Moines (Cinque Frati) et au fond le lac de Calacuccia

La découverte du GR20 en Corse

Pas de doute, on est bien sur le GR20 🙂

La découverte du GR20 en Corse

Au col de Foggiale, en regardant vers l’est…

La découverte du GR20 en Corse

… Et vers l’ouest

La découverte du GR20 en Corse

Encore un petit effort…

La découverte du GR20 en Corse

… Et c’est la descente vers le refuge

La découverte du GR20 en Corse

Le refuge fait face à la vallée du Golo, dans laquelle prend sa source le fleuve éponyme, qui deviendra le plus important de Corse

La découverte du GR20 en Corse

Notre camp de base

La découverte du GR20 en Corse

Le refuge Ciottulu di i Mori

Après avoir installé nos tentes, nous sommes allés découvrir les alentours du refuge et profiter du coucher du soleil. Déjà la température avait fortement baissé et la grosse chaleur de l’après-midi n’était plus qu’un lointain souvenir.

La découverte du GR20 en Corse

La vallée du Golo

La découverte du GR20 en Corse

Au royaume de la Rhyolite le Paglia Orba est roi. Du haut de ses 2525 mètres d’altitude, il est un sommet emblématique de Corse. A gauche, c’est le Capu Tafunatu.

La découverte du GR20 en Corse

Le libeccio (vent de sud ouest) sculpte les nuages

Après une nuit frisquette et un petit déj’ avalé vite fait nous voilà repartis pour une belle et longue journée, d’abord jusqu’à l’hôtel Castel de Vergio pour le repas de midi, puis jusqu’à la Bergerie de Vaccaghja, où nous passerons la 2de nuit.

La découverte du GR20 en Corse

La montagne se pare de belles couleurs avec les premiers rayons de soleil

La découverte du GR20 en Corse

Admirer la mer depuis un balcon à 2000 mètres d’altitude, c’est ça la Corse !

La découverte du GR20 en Corse

  

L’étape commence en douceur car il s’agit d’abord de descendre dans la vallée du Golo.

La découverte du GR20 en Corse

  

La découverte du GR20 en Corse

  

La découverte du GR20 en Corse

  

La découverte du GR20 en Corse

En chemin nous avons rencontré Jean-Paul, chargé du ravitaillement du refuge

La découverte du GR20 en Corse

Quelques très beaux pins, les derniers avant de trouver les feuillus

Après une longue descente nous croisons le Mare a Mare, un des 4 itinéraires qui traversent la Corse d’est en ouest. Peu après nous arrivons à la bergerie de Radule, le Castel Vergio approche. Et vous ne me croirez peut être pas si je vous dit que c’est le plus haut hôtel de Corse 🙂

La découverte du GR20 en Corse

  

La découverte du GR20 en Corse

La bergerie de Radule accrochée à la montagne

La découverte du GR20 en Corse

Les bouleaux et les hêtres ont déjà pris leurs belles couleurs d’automne

La Pietra et les cannellonis au brocciu sont les bienvenus, d’autant plus qu’il nous reste un bon bout de chemin avant d’atteindre la Bergerie de Vaccaghja. C’est d’ailleurs avec la nuit que nous y arriverons.

La découverte du GR20 en Corse

Récupération

La suite c’est par ici : partie 2