Randonnée au Pic Rouge de Bassiès – Ariège

Pic-Rouge-Bassies

Nous avons profité ce weekend, Laurent et moi d’une excellente météo pour faire l’ascension du Pic Rouge de Bassiès, en Ariège.
La route d’accès au parking de Coumebière, point de départ de la rando, vaut le détour à elle seule. Depuis Tarascon on s’élève lentement vers Vicdessos puis on prend la direction du Port de l’Hers, ensuite on franchit le col d’Agnès et la route plonge vers Aulus les Bains en offrant une vue panoramique sur les sommets du Haut Couserans dont le Valier.

Après un bon repas spaetzle/canard/vin rouge nous avons rejoint nos duvets pour une froide nuit à proximité du parking.
A 7h30 nous attaquions la rando à la frontale sous un ciel constellé d’étoiles. Une belle journée s’annonçait !

Rando au Pic Rouge de Bassiès

Le Valier, rougi par les premiers rayons de soleil

Rando au Pic Rouge de Bassiès

Rando au Pic Rouge de Bassiès

Rando au Pic Rouge de Bassiès

Au col de « las fouzes » où nous avons croisé deux randonneuses très sympas qui arrivaient du refuge et avec qui nous ferons une partie de la rando.

Rando au Pic Rouge de Bassiès

Le Pic Rouge au fond, en forme de rampe

Rando au Pic Rouge de Bassiès

Rando au Pic Rouge de Bassiès

Rando au Pic Rouge de Bassiès

Rando au Pic Rouge de Bassiès

Rando au Pic Rouge de Bassiès

Rando au Pic Rouge de Bassiès

Rando au Pic Rouge de Bassiès

Une curieuse gravure représentant une vulve, l' »oeuvre » d’un certain Claudius du Cap Blanc

Rando au Pic Rouge de Bassiès

Rando au Pic Rouge de Bassiès

Rando au Pic Rouge de Bassiès

Rando au Pic Rouge de Bassiès

Le Pic Rouge est un superbe belvédère sur le Valier…

Rando au Pic Rouge de Bassiès

mais aussi sur le massif du Montcalm

Rando au Pic Rouge de Bassiès

Rando au Pic Rouge de Bassiès

L’équipe au sommet !

Rando au Pic Rouge de Bassiès

Rando au Pic Rouge de Bassiès

Au fond, le massif de la Maladeta

Rando au Pic Rouge de Bassiès

Rando au Pic Rouge de Bassiès

Rando au Pic Rouge de Bassiès

Tout en bas, l’étang Majeur

Rando au Pic Rouge de Bassiès

Rando au Pic Rouge de Bassiès

Le Quié de Sinsat et en arrière-plan le Saint Barthélémy et le Soularac

Rando au Pic Rouge de Bassiès

Fenêtre sur Valier

Rando au Pic Rouge de Bassiès

La route du col d’Agnès

Rando au Pic Rouge de Bassiès

le refuge de Bassiès

Rando au Pic Rouge de Bassiès

Rando au Pic Rouge de Bassiès

Rando au Pic Rouge de Bassiès

Le petit village d’Aulus les Bains

  • Nathalie

    Bonjour,
    Les photos sont magnifiques! Si vous avez le temps de m’en envoyer quelques-unes : je suis preneuse! Contente d’avoir croisé votre chemin. J’ai pu voir votre pitchoune sur d’autres photos : m’a l’air bien parti pour devenir un montagnard averti comme son père et sa mère si j’ai bien compris. Le site est très chouette. Je reviendrai, c’est sur, y glaner des idées de temps en temps :smile:
    Bonne continuation,
    Amicalement,
    Nathalie, une des 2 randonneuses du Pic Rouge de Bassiès.

  • http://www.benoblog.com Beno

    Bonjour Nathalie et merci pour le commentaire !
    C’était une chouette rencontre.
    Et oui, en effet, on a un petit marcheur en herbe :grin:

    Au plaisir de se croiser à nouveau sur les chemins de montagne.

    Bonne continuation à vous,

    Amicalement.

    PS : je vous envoie les photos par email

  • Manon

    Oui la montée était grandiose, les photos sont éloquentes mais y être en vrai, c’était magique. Il manque sur l’écran les sensations du vent, le suivi de ce bel oiseau (alors c’était quoi, un vautour ? je n’ai pas retenu l’autre nom…), les rayons du soleil qui réchauffent, le contact du granite rose qu’on agrippe (entre autre pour ne pas tomber!!!) et la bonne eau pétillante qui désaltère les étourdies. Merci de la compagnie et à la revoyure.
    Nota : je conseille particulièrement la redescente directe du col de Las Fouzes au refuge, pente abrupte, bruyères, cailloux, serpents et mega courbatures garantis !

  • http://www.benoblog.com Beno

    Ah oui, vous avez pris l’option hors-sentier jusqu’au refuge, carrément ! :smile:
    On a pensé à vous, ça a dû être long jusqu’au parking.

    C’était une superbe rando que vous résumez à merveille !

    L’oiseau ressemblait bien à un vautour fauve. Le Gypaète barbu a une tête plus fournie et plus jaune apparemment (dixit google).

    Je vous envoie également les photos.

    A la revoyure !

  • Laurent

    Bonjour,
    Je confirme , l’oiseau était un vautour fauve, quand à l’eau pétillante c’était de la Quezac , que je conseille pour la rando car elle est gazeuse à souhait et la bouteille est ergonomique et trés solide pour resservir.
    Mais cette rando serait à refaire au printemps en ski , comme ça vous ne risquerez pas de rencontrer des serpents.
    à une prochaine
    Laurent

  • http://randoludo.blog4ever.com Ludovic

    Bonjour,
    Des photos magnifiques sur un massif majeur de l’Ariège. Je suis allé 24h plus tôt sur au Port de Montestaure, belvédère privilégié sur Bassiés.
    A propos des gravures, il est d’usage de ne pas faire de la publicité à ce psychopathe, et quand on le peut, effacer ses traces disgracieuses. L’Ariège en est maculée dans les moindres vallées reculées, il a sévit partout. Un honte !
    Bonne continuation

  • http://www.benoblog.com Beno

    Bonsoir Ludovic, merci pour le message.

    Je ne connaissais pas le Port de Montestaure. Les photos sur votre site m’ont convaincu d’y monter.
    Quant aux « gravures », je ne pensais pas mal faire en publiant la photo de celle-ci, mais je comprends que cela puisse être considéré comme une mauvaise chose.

    En tout cas je mets votre site en favoris et je ne manquerai pas d’y retourner.

    Bonne continuation à vous.

  • Pingback: Le Pic des 3 Seigneurs et l’étang d’Arbu | Benoblog()

  • Pingback: Sortie cyclo en Ariège – 3 cols pour une belle boucle | Benoblog()